Ce contenu est un article invité écrit par Hugo Domeur, actuellement étudiant en SEO. Vous pouvez visiter son portfolio à l’adresse https://hugodomeur.com/.

L’affiliation web représente le fait de promouvoir un produit d’un marchand tiers sur son site, et de toucher une commission quand vous apportez à ce site une vente, un lead ou du trafic. Un grand avantage de cette pratique réside sur le fait que vous n’avez aucune commande à gérer, ni de service après-vente à proposer. Eh oui, au-delà de la promotion de produits et de l’encaissement des commissions, vous n’avez rien à gérer.

Plutôt pas mal comme système, non ? Malheureusement, nombre de personnes sont du même avis, et ont commencé à générer des business dédiés à l’affiliation pour gagner leur vie. Il est donc devenu assez dur, en tant qu’éditeur de site, de générer des revenus rentables au regard du temps passé sur son site. C’est là que le SEO intervient : aujourd’hui, nous vous expliquons comment utiliser le référencement naturel pour faire prospérer votre business d’affiliation.

En quoi le SEO représente une opportunité pour l’affiliation par rapport à d’autres canaux ?

L’affiliation est un travail assez difficile car, dans le fond, les marques sont prêtes à vous payer pour que VOUS attiriez du monde ou générez des ventes ou leads sur LEUR site. En gros, ils vous demandent de toucher et séduire une audience qu’eux-mêmes n’arrivent pas à toucher. De nombreuses plateformes d’affiliations ont vu le jour, comme Affilae pour ne citer que celle-ci.

nombre de programme affiliation afilae

A ce jour, en mai 2022, Affilae propose un total de 699 programmes d’affiliation

Alors comment s’en sortir dans la jungle de l’affiliation ? En général, on retrouve de nombreux éditeurs de site ou bloggeurs ayant fait de leur passion un métier, et générant des revenus grâce à l’affiliation ou des placements de produits dans leur contenu. Mais on parle dans ce cas de macro-influenceurs, voire micro-influenceurs selon le domaine, qui ont fédéré une communauté nombreuse et engagée au sein des années.

Dans ce cas, comment se lancer dans l’affiliation sans la moindre communauté ? C’est là que le SEO se révèle être un canal d’acquisition de taille pour assurer un ROI intéressant grâce à l’affiliation, mais à condition de bien s’en servir. C’est sur ce point que nous allons nous focaliser.

Comment utiliser le SEO pour générer des revenus grâce à l’affiliation ?

Trouver une niche rentable et peu concurrentielle

Si vous débutez dans l’affiliation, nous vous recommandons de choisir une niche avant tout pas trop concurrentielle. C’est l’idéal pour faire ses premiers tests, voir quels produits marchent, ou non. Mais également quels types de contenus convertissent, et au contraire quels types de contenus apportent du trafic à votre site mais pas de conversions.

Pour être sûr de toucher une cible prête à réaliser un achat, il faut que vous visiez des mots-clés adaptés. Ce que nous allons voir tout de suite dans notre prochain point.

Cherchez des mots-clés commerciaux avant tout

D’expérience, les mots-clés transactionnels (exemple : achat ballon foot, vente lampe de salon…) sont extrêmement difficiles à se positionner dessus. Les moteurs de recherche voient bien que vous ne vendez pas le produit ou le service sur votre site, alors pourquoi devrait-il vous positionner avant les sites marchands ? C’est pour cela que nous vous recommandons de vous positionner avant tout sur des mots-clés commerciaux.

En quelques mots, ce type de mot-clé représente les requêtes que les utilisateurs tapent pour se renseigner sur un produit ou un service, avant de l’acheter. Voici une liste d’exemple de types de contenu amenant à des requêtes commerciales :

  • Comparatif
  • Guide
  • Classement, voire top
  • Avis

Expliqué autrement, la prochaine fois que vous taperez « meilleur restaurant Indien Lyon » sur Google pour savoir quel est le meilleur prestataire sur le marché, vous aurez effectué une requête commerciale.

requete locale restaurant indien lyon

Selon l’outil Optimiz SEO, il y a une moyenne de 260 personnes par mois recherchant ce terme. Une opportunité ?

Trouvez des mots-clés de longue traîne

Les mots-clés sont dits de longue traîne quand ils comportent plus de 3 ou 4 mots. Sinon, il s’agit de mot-clé générique (1 mot) ou semi-générique (2 ou 3 mots). Désolé si je brise vos

rêves, mais je doute que vous vous positionnez 1er du jour au lendemain sur la requête « meilleures chaussures », au vu de la concurrence. En revanche, vous aurez plus de chance de vous positionner sur le mot-clé « meilleures chaussures saut à l’élastique pluie ». Entre un mot-clé qui a 100 000 visites par mois et où vous pouvez être 95e sur Google (avec de la chance), et un autre qui a 100 visites par mois mais sur lequel vous pouvez être 1er, la question est vite répondue pour savoir quel terme de recherche peut vous rapporter le plus. Au cas où, personne ne visite le 95e résultat sur Google.

L’idéal est de combiner mots-clés commerciaux avec mots-clés de longue traîne pour vous installer sur un terrain avec peu de concurrence, et un bon nombre de demandes.

Ecrivez des contenus plus poussés que ceux des pages vers lesquelles vous redirigez votre lien

L’étape finale est de proposer un contenu plus recherché et plus approfondi que celui du ou des sites marchands vers lesquels vous redirigez. C’est le point final qui fera ranker votre contenu et convertir vos lecteurs. Comparez les offres des concurrents, cherchez les limites des produits ou des services… Le must est de pouvoir tester le produit ou service dont vous faites la promotion, afin d’offrir à vos lecteurs un avis ou un ressenti indépendant de ce que dit le site marchand.

Conclusion

Se servir du SEO correctement peut vous offrir un ROI très intéressant sur le long terme grâce à l’affiliation. Trouvez votre niche, suivez nos conseils, et à vous des revenus passifs sur le long terme. L’astuce finale : tenez votre site à jour pour conserver vos positions, et proposez régulièrement du nouveau contenu.